Léger ralentissement de la croissance de la production prévu en 2022

Selon les estimations de l’USDA, la part de la Chine dans la production mondiale est de 47% en 2021. Après la forte baisse de la production liée à la fièvre porcine africaine en 2018-19, la Chine a entamé une restructuration majeure de son système d’élevage. Les fermes familiales, dites de basse-cour, ont été progressivement remplacées par des grands complexes détenant souvent plusieurs milliers de porcs. Le (re)peuplement des élevages et le démarrage de ces nouveaux complexes a permis une écrasante croissance de la production nationale avec+ 31% en 2021 par rapport à 2020, soit une hausse de 11,2 millions de tonnes. Le rythme devrait ralentir en 2022 (+7 % par rapport à 2021), mais permettre à la Chine de produire plus de 51 millions de tonnes annuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© ABCIS 2022 Mentions légales