Redynamiser l’élevage en île de France

La région Île-de-France et ses 12 millions d’habitants n’en reste pas moins constituée de 80% de territoires péri-urbains ou ruraux. Les grandes cultures dominent très largement ce paysage agricole, tandis que l’élevage y est peu visible. Le poids économique de l’élevage est faible et il est souvent exercé au sein d’exploitations diversifiées. Cette marginalité affecte d’une part la reconnaissance de ses produits, et d’autre part la motivation des éleveurs. Pourtant, il existe un réel consensus entre les acteurs franciliens tant sur la valeur patrimoniale de l’élevage dans la région, que sur son intérêt économique, social et environnemental. Le regain d’intérêt d’une part pour l’agroécologie et d’autre part pour l’agriculture urbaine et périurbaine et les circuits de proximité laisse entrevoir une nouvelle place pour l’élevage au sein de la région capitale. Après un diagnostic de la situation, nous avons organisé 5 ateliers de construction d’un programme d’action en 3 axes, le premier visant à conforter et développer un environnement de conseil performant, le second à générer une dynamique de filière pour ancrer la valeur ajoutée sur le territoire, et le troisième à provoquer la demande en produits d’élevage francilien. Ce programme, soutenu par la région Île-de-France, est en marche depuis le printemps 2015. Nous en dressons un premier bilan.

Retrouvez un concentré de ce travail présenté lors des journées 3R