Le commerce par Internet de denrées alimentaires animales ou d’origine animale

Un dossier traité par ABCIS et Blézat Consulting

Impacté par les attentes des consommateurs et les nouvelles technologies, le paysage des circuits de commercialisation des produits alimentaires a fortement évolué ces dernières années. En particulier, l’offre alimentaire en ligne et ses services associés (livraison à domicile, évaluation post-achat) prennent en ampleur dans un contexte où la consommation s’inscrit dans un modèle « cross-canal ». Bien que les parts de marché du commerce en ligne de produits animaux (secs, frais et congelés) restent encore modestes, l’évolution des circuits de vente en réponse aux attentes des consommateurs augure de l’intensification et de l’élargissement géographique des flux de « remise directe » aux consommateurs dans les années à venir.
Ces modes de commercialisation, en plein essor depuis seulement quelques années, sont encore méconnus et posent de nombreuses questions : Quelle part représente le e-commerce de denrées animales et d’origine animale ? Qui sont les acteurs du e-commerce ? Quelles sont leur organisation et leurs pratiques ?
Ces points de méconnaissance amènent également à questionner l’existence ou non d’un risque supplémentaire vis-à-vis de la réglementation sanitaire et lié à la vente en ligne.
A la demande de la Direction générale de l’alimentation du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, l’objectif du travail mené est ainsi de :
Identifier les acteurs de ce marché, et dans la mesure du possible, quantifier les flux de produits animaux vendus en ligne, à l’échelle française;
Comprendre le fonctionnement de ce type de circuit, de la commande à la livraison au consommateur, et identifier l’existence de risques particuliers d’un point de vue des exigences sanitaires et de traçabilité.

Rapport complet disponible ici